Isaïe 61-9 – 1ère Corinthiens 151-16 –  Luc 51-11

On entend souvent répéter que Dieu est silencieux, qu’il ne nous parle pas. Les incroyants nous l’affirment d’ailleurs avec un sourire ironique : n’est-ce pas la meilleure preuve de son inexistence ? Pour nous, laissons donc les sourds se proclamer spécialistes en acoustique et tournons-nous vers la liturgie de ce dimanche – maternelle et pédagogique.
 
Depuis le premier jardin du chapitre 3 de la Genèse, la voix du Seigneur Dieu retentit dans toute l’histoire : ‘‘Où es-tu ?’’ Et elle s’adapte à chaque personne interpellée. Pour Isaïe de la haute société de Jérusalem, qui fréquente les grands de ce monde et les prêtres du Temple, Dieu lui parle dans un déploiement d’images que ce génial poète saura nous transmettre dans une langue qui, même traduite, nous brûle encore. Et quand dans Luc Jésus appelle ses premiers disciples, c’est dans un cadre et avec des mots qui sont de leur vie quotidienne.
 
Vous vous souvenez du début de l’Évangile (3ème dimanche) : ‘‘J’ai décidé d’écrire pour toi un exposé suivi’’. Aujourd’hui c’est le moment de constater par nous-même, en comparant notre passage avec le parallèle de Marc 116-20, le travail de notre auteur. Il remanie le texte dont il s’inspire : il repousse l’appel des premiers disciples après la journée de Capharnaüm afin qu’ils voient Jésus faire des miracles avant d’accepter de le suivre.
 
Et quand il met en scène la barque de Pierre, son récit nous enseigne comment Dieu nous parle grâce à une pauvre barque, superbe image de l’Église trop humaine et cependant moyen choisi pour nous atteindre. L’ordre de Jésus devrait se traduire précisément : ‘‘avance sur l’abîme’’. Symboliquement l’Église reçoit la consigne d’avancer au péril du monde, de quitter la sécurité des rivages. Alors grâce à l’engagement de notre foi la pêche devient miraculeuse : ‘‘Je suis le maître de l’impossible’’ nous dit Dieu.
 
C’est la Bonne Nouvelle qui fait exulter Paul quand il écrit à ses chers Corinthiens : ‘‘Cet Évangile…vous serez sauvés par lui si vous le gardez tel que je vous l’ai annoncé’’.
 
Recevoir et transmettre, telle est notre tâche, Peuple de prophètes. Nos vies tout entières, paroles et actions, seront les moyens mystérieux et privilégiés par lesquels le Seigneur parlera à nos soeurs et nos frères du monde. 

7 février 2010

 

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
9
10
11
12
13
14
16
17
18
19
20
21
23
24
25
26
27
28
30

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 10h00 et 11h15

Messes en semaine

En principe, les messes ont lieu aux horaires suivants:

    • Mardi, mercredi, jeudi: 12h00
    • Vendredi12h30
    • Samedi: 18h30

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudi de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821

 

Prochains événements

05
Déc
Date : 5 décembre 2020, 17:30
Catéchisme de 17h30 à 18h30 et messe à 18h30

06
Déc
Date : 6 décembre 2020, 09:00
Messe dominicale - Inscription obligatoire

06
Déc
Date : 6 décembre 2020, 10:00
Messe à 10h00 suivi du catéchisme de 11h00 à 12h00

06
Déc
Date : 6 décembre 2020, 10:00
Messe dominicale - Inscription obligatoire

06
Déc
Date : 6 décembre 2020, 11:15
Messe dominicale - Inscription obligatoire

13
Déc
Date : 13 décembre 2020, 09:00
Messe dominicale - Inscription obligatoire