Siracide 3512-14 et 16-18 – 2ème Timothée 46-8 et 16-18 – Luc 189-14

Avec ce 30ème dimanche la liturgie poursuit son enseignement. Nous avions vu les principaux obstacles qui s’opposent à une authentique vie de Foi. Dimanche dernier et aujourd’hui nous découvrons l’importance décisive de la prière. Toutefois la parabole d’aujourd’hui nous réserve une étonnante mise en garde : décidément la vie ne sera donc jamais un long fleuve tranquille.

Pourtant tout commence bien avec le texte classique de Ben Sirac le Sage qui écrit vers 180 avant Jésus Christ dans un monde pacifié. Il a ouvert une école de sagesse à Jérusalem et met en garde ses contemporains contre un danger qu’ils voient mal : les contacts de plus en plus fréquents entre civilisation grecque et tradition juive mettent en péril la pureté de la Foi. Tout risque de se mélanger comme pour notre monde actuel. Et Ben Sirac pense que les pauvres sont les mieux placés pour atteindre par leurs prières le cœur même de Dieu. Avez-vous remarqué que prière et précarité sont des mots de la même famille ?
 
Nous pouvons alors accueillir la parabole du pharisien et du publicain. Mais attention c’est une parabole de combat. Jésus dénonce la prière : il montre qu’il est dangereux de prier. On y prend des risques majeurs : celui de s’isoler des autres, celui de se tromper sur Dieu et donc celui de gâcher sa vie. D’abord la prière peut séparer de Dieu : le pharisien est installé dans la prière ; il a appris, il sait, il commence par rendre grâce d’être si parfait, il ne parle que de lui en croyant parler à Dieu ; en fait il Le refuse. Et dans le même temps il refuse les autres dont il se sépare (pharisien = séparé). Il ne pourra donc entendre les mots de Jésus : « J’étais nu, j’ai eu faim, j’étais prisonnier » car vraiment prier c’est d’abord d’être avec tous. Dieu habite la foule. Jésus en a pitié… Et par la prière, la vraie, nous sommes arrachés à notre confort satisfait. Il faut sortir de nous ou demeurer enfermés.
 
Attention danger : prier peut bafouer Celui qu’on croit louer ; prier peut piétiner la solidarité élémentaire des hommes. Il nous faut, avec Jésus, – du fond de notre précarité – nous tourner vers notre Père pour lui demander que Son règne vienne pour tous nos frères et toutes nos sœurs du monde.

24 octobre 2010

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
4
5
6
7
8
11
12
13
14
15
16
18
19
20
21
22
25
26
27
28
29
30

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 10h00 et 11h15

Messes en semaine

En principe, les messes ont lieu aux horaires suivants:

    • Mardi, mercredi, jeudi: 12h00
    • Vendredi12h30
    • Samedi: 18h30

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudi de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821

 

Prochains événements

23
Jan
Date : 23 janvier 2021, 17:30
Catéchisme de 17h30 à 18h30 et messe à 18h30

24
Jan
Date : 24 janvier 2021, 09:00
Messe dominicale - Inscription obligatoire

24
Jan
Date : 24 janvier 2021, 10:00
Messe à 10h00 suivi du catéchisme de 11h00 à 12h00

24
Jan
Date : 24 janvier 2021, 10:00
Messe dominicale - Inscription obligatoire

24
Jan
Date : 24 janvier 2021, 11:15
Messe dominicale - Inscription obligatoire

31
Jan
Date : 31 janvier 2021, 09:00
Messe dominicale - Inscription obligatoire