Isaïe 111-10 – Romains 154-9 – Matthieu 31-12

 
‘‘Peuple de Dieu voici que le Seigneur va venir pour sauver tous les hommes. Le Seigneur fera retentir sa parole pour la joie de votre coeur.’’ (Is 30)
 

L’Avent n’est pas un temps de tristesse ; l’attente se charge d’un message d’espérance. Déjà le grand Isaïe, déçu par les rois de Jérusalem au VII siècle av. J.C., annonce qu’un nouveau David reprendra la place de l’illustre ancêtre. Ce Roi idéal recevra tous les dons de l’Esprit Saint (le texte grec de la Septante – traduction juive du 3ème siècle av. J.C. – ayant ajouté le don de crainte, ce texte tant de fois médité a donc fourni notre liste des 7 dons du Saint Esprit). A sa suite baptisés et confirmés, nous sommes appelés à lutter pour la justice en faveur des petits et des pauvres. Le lion, le loup et le léopard devenus végétariens nous donneront un bel exemple en épargnant les animaux sans défense. Idéal de bienveillance propre à séduire les nations dans un avenir plus lointain que ne le pressentait Isaïe.

Paul sait bien que c’est aujourd’hui, ici même, qu’il faut travailler dans notre Église pour qu’elle soit, par nous, Sacrement de l’unité. Au 1er siècle dans la communauté chrétienne de Rome il y avait les judéo- les greco- et bien d’autres. Aujourd’hui chez nous il y a les … et encore les autres. Mais puisque nous chantons les mêmes espérances, que l’écoute de la Parole de Dieu surmonte nos différences.

Avec Jean-Baptiste dans l’évangile de Matthieu l’horizon se rapproche étrangement : il y a urgence ‘‘convertissez-vous car le Royaume des Cieux est tout proche’’.

Ne passons pas trop vite sur le message du dernier prophète de la 1ère Alliance en croyant que l’appel qui retentissait auprès du Jourdain pour les Juifs de Jérusalem ne compte plus après la prédication de Jésus en terre de Galilée où se mèlent Juifs et Païens. L’universalisme caractérise les deux messages : pour le Baptiste être fils d’Abraham ne constitue pas un billet gratuit pour obtenir le salut ; pour le disciple de Jésus le baptême ne constitue pas un passe droit de privilégié.

Le premier baptême était dans l’eau du Jourdain ; le nôtre est baptême dans l’Esprit Saint et le Feu. Ce n’est pas une invitation au sommeil et au laisser-aller. Notre conversion, aujourd’hui. Ne continuons pas à vivre… au futur. Et souvenons-nous avec Henri-Huvelin ‘‘personne n’est plus difficile à convertir qu’un bien-pensant’’.

5 décembre 2010

 

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 10h00 et 11h15

Messes en semaine

En principe, les messes ont lieu aux horaires suivants:

    • Mardi, mercredi, jeudi: 12h00
    • Vendredi12h30
    • Samedi: 18h30

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudi de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821