I Samuel 161-13 – Ephésiens 58-14 –  Jean 91-41

Sur le chemin de la foi dimanche dernier nous étions invités à « écouter ». Aujourd’hui il est surtout question de notre regard et le grand récit de Jean qui nous présente l’histoire de l’aveugle-né est aussi l’invitation à sortir de notre aveuglement pour accueillir dans nos vies la lumière de Jésus Christ.
 
Le trop court extrait du livre de Samuel nous montre comment Dieu ne regarde pas comme les hommes qui jugent selon les apparences car le Seigneur regarde le coeur. Pour succéder à Saül « qui dépassait tout le peuple de la tête et des épaules » le prophète, en voyant la haute taille de l’aîné de la famille de Jessé pensait avoir trouvé le futur roi. Or le Seigneur lui fait comprendre que c’est le petit dernier, le gamin encore tout « rose » (plutôt roux) qui est choisi pour devenir roi. Ainsi commence l’histoire de la lignée du Messie : la puissance de Dieu se manifeste souvent d’une manière inattendue par notre logique et cela jusqu’au mystère de la folie de la croix mais déjà dans la douceur de Celui qui rend la vue aux aveugles de naissance.
 
Dans l’Evangile Jean nous présente Jésus reprenant, continuant les gestes de la création primordiale : comme Dieu dans le chapitre 2 de la Genèse, Il refait les gestes simples du potier créateur, et de la boue, Il va faire un nouvel homme. C’est à une nouvelle naissance que nous assistons par le passage de la non-foi à la foi.
 
Cet homme marchait dans les ténèbres, maintenant c’est la lumière. (Comptez combien de fois la formule « ouvrir les yeux » et aussi combien de fois « savoir » ; « ne pas savoir »). Et tandis que l’aveugle avance dans la foi les pharisiens eux s’enfoncent dans leur non-foi et se cachent les yeux pour ne pas voir.
 
De quoi est-il donc question ? de la découverte de l’identité de Jésus. Et cette démarche (la nôtre) est progressive.
 
Au début un inconnu « l’homme qu’on appelle Jésus » (v 11). Puis « c’est un prophète » (v 17), ensuite quelqu’un qui vient de Dieu (v 33). Enfin « le Fils de l’homme » (v 36) devant qui il se prosternera, ce qui est l’affirmation de sa divinité (v 38). Jésus semble absent dans cette histoire où il n’est question que de Lui et de son procès. (le récit du miracle tient en 2 versets).
 
L’aveugle est appelé à témoigner à la place de Jésus (comme tous les disciples que nous sommes), il devient son représentant dans le monde incroyant. Et ce sont les autres qui nous désigneront comme chrétiens. Ce sont bien les autres qui le désignent comme « le disciple de cet homme ».
 
Pour prier retirons-nous dans le secret, mais ensuite nous devons être visibles, reconnaissables.

3 avril 2011

 

 

 

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 11h00

Messes en semaine

En principe, les messes ont lieu aux horaires suivants:

    • Lundi, mardi, mercredi, jeudi: 12h00
    • Vendredi12h30
    • Samedi: 18h30

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821

 

Prochains événements

25
Jui
Église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 25 juin 2019

26
Jui
Église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 26 juin 2019

27
Jui
Église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 27 juin 2019

28
Jui
Église Saint-Louis
Date : 28 juin 2019

29
Jui
Église Saint-Louis
Date : 29 juin 2019

30
Jui
Église Saint-Louis
Date : 30 juin 2019