Intention de prière du pape François pour décembre 2018

Intention de prière : Au service de la transmission de la foi

Pour que les personnes engagées au service de l’intelligence de la foi trouvent un langage pour aujourd’hui, dans le dialogue avec les cultures.

Editorial par le Père Daniel Régent, Directeur national du Réseau Mondial de Prière du Pape

DIRE AVEC LES MOTS D’AUJOURD’HUI LA BEAUTÉ DE L’ÉVANGILE

L’intelligence est un trésor, don du Créateur. Sans cœur, elle se laisse manipuler par des motivations secrètes qui engendrent des conflits passionnés. Inversement, le cœur sans intelligence démissionne du devoir de rendre compte d’une manière ouverte du mouvement qui l’anime. Il est sans cœur ! Seule l’union des deux porte du fruit.

Ce qui est sans doute valable pour toute science l’est d’une manière éminente quand il s’agit de la foi. Croire, c’est se laisser toucher et mener par le Cœur de Jésus. Il met l’homme debout et le conduit à aller jusqu’au bout de lui-même en intelligence et en charité vis-à-vis des autres comme Jésus l’a fait en son temps et le fait avec chacun de nous. Animée par le cœur, l’intelligence se fait respectueuse, pertinente, simple, inventive, patiente.

Celui qui croit est avide de la rencontre de l’autre, avide d’être désaltéré par lui. « Donne-moi à boire » demande Jésus à la Samaritaine (Jn 4,7). Cette intelligence est nouvelle. Devant Jésus qui a guéri un homme possédé d’un esprit impur, les gens de la Synagogue sont remués et disent : « Qu’est cela ? Un enseignement nouveau, donné d’autorité ! » (Mc 1,27) Et saint Marc dit : « ils étaient frappés de son enseignement, car il les enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes » (Mc 1,22). L’enseignement de Jésus n’est pas un commentaire indéfini de la Loi s’adressant aux ignorants, aux pécheurs ou aux incroyants pour qu’enfin ils rentrent dans le rang.  Jésus a soif de rencontrer le meilleur de chacun, prêt à s’émerveiller de l’œuvre de Dieu. Son attitude miséricordieuse suscite des réponses libres. Il est chercheur de Dieu en l’homme et non pas donneur de leçons. Son enseignement est d’abord dans son attitude, dans sa manière d’entrer en relation. C’est là son langage : il est Parole de Dieu faite chair. Il se fâche lorsque les Scribes ou les Pharisiens lui opposent des pratiques à respecter en prétendant qu’il s’agit de la Loi, c’est-à-dire de ce que Dieu veut. Ils sont dans l’erreur, voire dans le mensonge. La Loi du Seigneur commence par ces mots : « Je suis le Seigneur qui t’ai libéré d’Égypte » (Ex 20, 2). Jésus n’est pas venu pour imposer mais pour continuer l’œuvre de libération de son Père. Ainsi, il nous révèle, au cœur de la Loi, une exigence plus grande : aller jusqu’au bout de l’amour.

Trouver un langage pour aujourd’hui dans le dialogue. Le pape oriente notre prière pour que nous demandions cela pour ceux qui sont au service de l’intelligence de la foi. Nous prions certes pour l’Église, « Mater et magistra », mère et enseignante, dit l’encyclique de Jean XXIII ; nous prions pour les théologiens, pour ceux qui étudient les Écritures Saintes, pour les catéchistes et ceux qui sont chargés d’annoncer la Parole. Ils reçoivent cette belle mission de l’Église. Mais nous prions aussi pour chacun de nous car l’intelligence de la foi n’est pas séparable de la foi. En trouvant des mots pour la dire, nous participons à la construction de l’Église. Trouver un langage pour un vrai dialogue est aussi trouver une manière cordiale d’aller à la rencontre de ceux qui sont animés d’une autre culture, sensibilité ou religion.

Dans ce temps de grands changements et de bouleversements, dans ce temps où la tentation des extrémismes et de l’intolérance est à nouveau présente, la demande du pape est courageuse et précieuse afin que nous soyons de véritables disciples du Christ.

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 11h00 (Vérifiez sur le calendrier à gauche et à "dernière minute")

 


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821