Bienvenue sur le site de la communauté catholique francophone de Lisbonne

 

 

 

 

 

 

 

SAINT-LOUIS des FRANÇAIS - LISBONNE

Nous sommes le 22 octobre 2019 - Le mardi de la 29e semaine du temps ordinaire - Nous fêtons la St Jean-Paul II, pape (264e) de 1978 à 2005

Dernière minute

 

Évangile du jour

  • Acclamation : (cf. Lc 21, 36)

    Alléluia. Alléluia.
    Restez éveillés et priez en tout temps :
    ainsi vous pourrez vous tenir debout devant le Fils de l’homme.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples :
        « Restez en tenue de service,
    votre ceinture autour des reins,
    et vos lampes allumées.
        Soyez comme des gens qui attendent leur maître
    à son retour des noces,
    pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte.
        Heureux ces serviteurs-là que le maître, à son arrivée,
    trouvera en train de veiller.
    Amen, je vous le dis :
    c’est lui qui, la ceinture autour des reins,
    les fera prendre place à table
    et passera pour les servir.
        S’il revient vers minuit ou vers trois heures du matin
    et qu’il les trouve ainsi,
    heureux sont-ils ! »

                – Acclamons la Parole de Dieu.

Intention de prière : Pour les médecins et les humanitaires présents dans les zones de combat

Prions pour les médecins et les humanitaires présents dans les zones de combat qui risquent leur vie pour sauver celle des autres.

Dans de nombreuses parties du monde, des populations sont prises au piège dans des zones de conflit et ont besoin de soins. Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui leur viennent en aide, avec un savoir-faire et une abnégation qui interpellent notre conscience. Toi qui as risqué ta vie pour nous et qui as vaincu les ténèbres, donne-leur force et espérance dans ces situations de danger.

Editorial par le Père Daniel Régent, Directeur national du Réseau Mondial de Prière du Pape

ILS RISQUENT LEUR VIE !

Des médecins et humanitaires se rendent dans les zones de combat, pour secourir les vies en danger. Leur engagement remarquable interroge. Pourquoi font-ils cela ? Les raisons qui peuvent être données sont propres à chacun. Elles ne seront jamais à la hauteur pour rendre compte pleinement des actions entreprises qui sont des lumières pour l’humanité entière.

Chrétien, je ne peux pas ne pas penser au Christ qui, envoyé par le Père et en communion avec lui, s’est incarné pour venir au secours de l’humanité. Il savait que le prix à payer serait celui de sa vie. Cela ne l’a pas arrêté. C’est le propre de Dieu de se donner et de se donner totalement dans son acte de création. La recréation par le Salut est l’aboutissement de la Création. Dans cette perspective, je peux comprendre que des chrétiens, pour ressembler davantage à leur Seigneur, se lancent par amour fou au secours de leurs frères et sœurs en péril, au risque de leur vie.

Bien des humanitaires n’ont pas cette référence au Christ pour éclairer leur action. Certains ne le connaissent pas. Par respect pour eux, je n’ai pas à leur imposer cette référence si elle n’est pas la leur. A mes yeux, la valeur de leur geste n’est pas moindre, au contraire même, car je n’ai plus d’explication facile. Leur geste dépasse toute mesure. Cela me ravit et pour une part me confond, moi qui, chrétien, aurais de bonnes raison pour en faire autant. Pour agir ainsi, il faut une détermination et une humanité chevillées au corps. Si la mesure de l’homme dépasse l’homme, alors elle est de se transcender. Se transcender ? Si les images de superman peuvent au départ habiter le désir d’un candidat à l’héroïsme, on peut penser qu’elles seront rapidement mises à mal dans les lieux d’épreuve. Que restera-t-il alors ? La découverte d’une humanité commune partagée ? Car si une communion s’établit avec les personnes secourues, les images de supériorité, de générosité céderont la place à cette rencontre. Le prix de cette relation se dévoile dans ce partage fragile. La vie de l’homme porte en elle une valeur infinie qui se révèle pleinement dans la rencontre. Elle n’appartient ni à l’un, ni à l’autre, elle surgit comme quelque chose d’improbable.

L’humanité véritable n’est pas dans une sortie de soi spectaculaire, mais dans une sortie qui conduit chacun à l’intérieur, dans la reconnaissance que la vie est donnée aux uns comme aux autres et que c’est en la donnant qu’elle se révèle pleinement, commune et cependant unique pour chacun. Les médecins et humanitaires ne prendront pas la place des personnes secourues. Ils continueront leur chemin. Merci à eux de prendre soin de notre humanité par l’exemple qu’ils donnent.

Daniel Régent sj, directeur national

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 11h00

Messes en semaine

En principe, les messes ont lieu aux horaires suivants:

    • Lundi, mardi, mercredi, jeudi: 12h00
    • Vendredi12h30
    • Samedi: 18h30

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudi de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821