Bienvenue sur le site de la communauté catholique francophone de Lisbonne

 

 

 

 

 

 

 

SAINT-LOUIS des FRANÇAIS - LISBONNE

Nous sommes le 1er juin 2020 - Le lundi de la 9e semaine du temps ordinaire - Nous fêtons la St Hannibal Marie Di Francia, prêtre et fond. († 1927)

Dernière minute

Regina Coeli

 cq5dam.thumbnail.cropped.1500.844
© Biblioteca Apostolica Vaticana
 

Reine du ciel, réjouis-toi,
alleluia.

Car celui qu’il te fut donné de porter,
alleluia,
Est ressuscité comme il l’avait dit.
alleluia.

Prie Dieu pour nous,
alleluia.
Sois heureuse et réjouis-toi,
Vierge Marie, alleluia,
Car le Seigneur est vraiment ressuscité,
alleluia.

Évangile du jour

  • Acclamation : (cf. Ap 1, 5ab)

    Alléluia. Alléluia.
    Jésus Christ, témoin fidèle,
    premier-né d’entre les morts,
    tu nous aimes, et par ton sang
    tu nous délivres du péché.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
        Jésus se mit à parler en paraboles
    aux chefs des prêtres, aux scribes et aux anciens :
    « Un homme planta une vigne,
    il l’entoura d’une clôture,
    y creusa un pressoir
    et y bâtit une tour de garde.
    Puis il loua cette vigne à des vignerons,
    et partit en voyage.
            Le moment venu, il envoya un serviteur auprès des vignerons
    pour se faire remettre par eux
    ce qui lui revenait des fruits de la vigne.
            Mais les vignerons se saisirent du serviteur,
    le frappèrent, et le renvoyèrent les mains vides.
            De nouveau, il leur envoya un autre serviteur ;
    et celui-là, ils l’assommèrent et l’humilièrent.
            Il en envoya encore un autre,
    et celui-là, ils le tuèrent ;
    puis beaucoup d’autres serviteurs :
    ils frappèrent les uns et tuèrent les autres.
            Il lui restait encore quelqu’un : son fils bien-aimé.
    Il l’envoya vers eux en dernier, en se disant :
    “Ils respecteront mon fils.”
            Mais ces vignerons-là se dirent entre eux :
    “Voici l’héritier :
    allons-y ! tuons-le,
    et l’héritage va être à nous !”
             Ils se saisirent de lui, le tuèrent,
    et le jetèrent hors de la vigne.
            Que fera le maître de la vigne ?
    Il viendra,
    fera périr les vignerons,
    et donnera la vigne à d’autres.
            N’avez-vous pas lu ce passage de l’Écriture ?
    La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
    est devenue la pierre d’angle :
            c’est là l’œuvre du Seigneur,
    la merveille devant nos yeux !
     »
        Les chefs du peuple cherchaient à arrêter Jésus,
    mais ils eurent peur de la foule.
    – Ils avaient bien compris en effet
    qu’il avait dit la parabole à leur intention.
    Ils le laissèrent donc et s’en allèrent.

                – Acclamons la Parole de Dieu.

Intention de prière du pape, Mai 2020 - Pour les diacres

« En ce mois de mai 2020, prions pour que les diacres, fidèles à leur charisme au service de la Parole et des pauvres, soient un signe stimulant pour toute l’Église. »

Dans La Vidéo du Pape de mai, le Saint-Père met en avant une figure particulière du clergé, les diacres, et demande de prier pour qu'ils soient «un signe stimulant pour toute l'Église».
 

Le Concile Vatican II a remis à l’honneur dans l’Église le diaconat permanent conféré principalement à des hommes mariés. Le premier mot qui précise leur mission est « service », faisant écho à l’institution des diacres aux premiers temps de l’Église : le service des tables pour une plus grande justice à l’intérieur de la communauté chrétienne. Les apôtres pourraient ainsi être « assidus à la prière et au service de la Parole ». (Ac 6, 1-6) Le mot service est utilisé pour les deux vocations, celle des diacres et celle des apôtres.

Vatican II donne aux diacres un service pour la liturgie, la Parole et la charité. Leur mission est plus large qu’à l’origine. Le pape François souligne que les diacres sont les « gardiens du service dans l’Église » -25 mars 2017- En s’exprimant ainsi, il affirme qu’il ne s’agit pas d’une répartition des tâches : aux uns le service, aux autres la prière et l’annonce de l’Évangile. Il y a plusieurs pôles dans l’Église et les diverses vocations peuvent être considérées comme les « gardiens » de ces pôles. Le diaconat met en valeur le pôle « service ». Tout baptisé est appelé à prier et à témoigner avec une charité active. Les Actes des apôtres ne disent rien de la manière dont les diacres s’acquittent de la charge pour laquelle ils ont été créés, mais montrent comment ils ont participé à la mission de l’Église : Étienne annonce Jésus-Christ au tribunal et est le premier martyr ; Philippe annonce le Christ en Samarie et baptise un Éthiopien. L’Église, par ses initiatives, ne cesse de chercher à s’adapter à la situation, et l’Esprit Saint la conduit avec la Sagesse de Dieu.

S’adressant aux diacres, le pape parle aussi d’une vocation « vécue à l’intérieur de la famille et avec la famille » (ibid.). Ce faisant, il fait un lien entre un ministère ordonné et la réalité familiale vécue d’une manière habituelle par les diacres permanents. Les femmes des diacres participent à la vocation de leurs maris, ne serait-ce que par l’accord qu’elles donnent à leur ordination. L’allusion à la famille pose implicitement la question souvent posée de la place des femmes dans l’Église et de la possibilité pour elles de recevoir un ministère ordonné. Le pape qui y est sensible vient de créer en avril 2020 une commission d’étude sur le diaconat féminin.

Aujourd’hui les diacres jouent dans l’Église un rôle de ferment. Leur présence l’aide à mieux vivre son charisme d’être servante, à faire que chacun, quelque soit sa situation, puisse apporter sa pierre à l’édifice. Leurs engagements dans le monde professionnel, social, familial croisés avec les engagements diocésains et paroissiaux sont une manière de rendre l’Église plus présente dans la société et plus attentive à ce que celle-ci peut espérer d’elle. Une fécondation mutuelle est alors possible. Souhaitons que le dé-confinement à venir stimule la créativité pour répondre à des besoins qui surgiront.

P. Daniel Régent sj, directeur national

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 11h00

Messes en semaine

En principe, les messes ont lieu aux horaires suivants:

    • Mardi, mercredi, jeudi: 12h00
    • Vendredi12h30
    • Samedi: 18h30

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudi de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821