Bienvenue sur le site de la communauté catholique francophone de Lisbonne

 

 

 

 

 

 

 

SAINT-LOUIS des FRANÇAIS - LISBONNE

Nous sommes le 20 janvier 2019 - Deuxième dimanche du temps ordinaire - Nous fêtons la St Sébastien, martyr († 288)

Dernière minute

DIMANCHE 13 JANVIER 2019

  • 10H00 - CATÉCHÈSE À SAINT-LOUIS
  •  BAPTÊME DU SEIGNEUR, MESSE À 11H00

DIMANCHE 20 JANVIER 2019

  • 09H00 - PRÉSENTATION DES CATECHISTES, ANIMATEURS DE L'AUMÔNERIE AVEC MGR. POINARD ET LE PÈRE BENOÎT.
  • 11H00 – MESSE DU 2ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE, ANNÉE C.
  • La messe sera présidée par D. Manuel Clemente (Patriarche de Lisbonne), en présence de Mgr. Robert Poinard (Aumônier Général des Communautés Catholiques Francophones dans le Monde), le Père Benoît (notre Recteur à compter du 15 Avril 2019) et le Père Mario.
  • 12H00 – APÉRITIF AU RECTORAT.

DIMANCHE 27 JANVIER 2019

  • 11H00 – MESSE DU 3ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE, ANNÉE C.

VENDREDI 15 FEVRIER 2019

  •   20H00 - VEILLÉE DE LOUANGE ET D'ADORATION.

Évangile du jour

  • Acclamation : (cf. 2 Th 2, 14)

    Alléluia. Alléluia.
    Dieu nous a appelés par l’Évangile
    à entrer en possession de la gloire
    de notre Seigneur Jésus Christ.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

        En ce temps-là,
        il y eut un mariage à Cana de Galilée.
    La mère de Jésus était là.
        Jésus aussi avait été invité au mariage
    avec ses disciples.
        Or, on manqua de vin.
    La mère de Jésus lui dit :
    « Ils n’ont pas de vin. »
        Jésus lui répond :
    « Femme, que me veux-tu ?
    Mon heure n’est pas encore venue. »
        Sa mère dit à ceux qui servaient :
    « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. »
        Or, il y avait là six jarres de pierre
    pour les purifications rituelles des Juifs ;
    chacune contenait deux à trois mesures,
    (c’est-à-dire environ cent litres).
        Jésus dit à ceux qui servaient :
    « Remplissez d’eau les jarres. »
    Et ils les remplirent jusqu’au bord.
        Il leur dit :
    « Maintenant, puisez,
    et portez-en au maître du repas. »
    Ils lui en portèrent.
        Et celui-ci goûta l’eau changée en vin.
    Il ne savait pas d’où venait ce vin,
    mais ceux qui servaient le savaient bien,
    eux qui avaient puisé l’eau.
    Alors le maître du repas appelle le marié
        et lui dit :
    « Tout le monde sert le bon vin en premier
    et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon.
    Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. »

        Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit.
    C’était à Cana de Galilée.
    Il manifesta sa gloire,
    et ses disciples crurent en lui.

        – Acclamons la Parole de Dieu.

La prière du Notre Père, un regard renouvelé

A l’occasion de l’entrée en vigueur de la nouvelle traduction du Notre Père dans toute forme de liturgie, la Conférence des évêques de France publie « La prière du Notre Père. Un regard renouvelé ». Dans cet ouvrage, préfacé par Mgr Guy de Kérimel, huit évêques commentent chacun un des versets du Notre Père.

Préface : « La prière du Notre Père »

La prière du Notre Père est au cœur de la relation que le Christ est venu instaurer entre l’humanité et Dieu.

C’est Dieu qui a pris l’initiative de venir à la rencontre de l’être humain. De bien des manières Il nous a parlé, comme le dit le prologue de l’épitre aux Hébreux, et particulièrement en nous envoyant son Fils Unique. Il a voulu entrer en dialogue avec nous et nous réconcilier avec Lui par Jésus Christ, afin de nous faire communier à sa propre vie. Par ses paroles et ses actions, et surtout par sa mort et sa résurrection, Jésus a fait de ceux qui croient en Lui des fils et des filles de Dieu, son Père et notre Père. De toute éternité, Dieu a voulu faire de nous des fils adoptifs, en son Fils et par Lui. C’est Lui qui nous conduit vers le Père.

Lire la suite...

 Ville dans la Nuit

LA VILLE DANS LA NUIT

Il était une fois une ville où régnait la nuit. Il y avait des nuits de pleine lune et des nuits remplies d’étoiles.

Et quand la nuit était trop noire, on allumait des lampes. Mais c’était toujours la nuit. Et puis voilà qu’un voyageur arrive.

Il raconte qu'il vient de loin et qu'ailleurs il y a des villes où après les heures de nuit viennent des heures de jour. Il raconte que le jour est si clair qu'on n'a même pas besoin de lampes. Les gens emmènent aussitôt le voyageur chez Monsieur le Maire. Ils veulent tous que l'on fasse venir le jour dans leur ville.

Lire la suite...

T@ctique du Diable    - La paresse fait néant.

Cet article est inspiré de l'excellent Tactique du Diable de C. S. Lewis (Ed. ebv, 104 p., 16,20€.).

Le courriel du Diable à son neveu, apprenti-démon, sur l’acédie.

"N'oublie jamais, fiston, que nos tentations n’ont qu’un but : sécréter le désespoir. A ce propos, tu achèves ton stage par le dessert : l’acédie est aussi précieuse que l’orgueil pour perdre une âme. C’est la cerise sur le catho.

J’ai réussi à gommer des livres de morale – je ne parle même pas des homélies ! – ce terme d’‘‘acédie’’ depuis environ cinq siècles, et à le remplacer par la molle ‘‘paresse’’ et la psychologisante ‘‘mélancolie’’. Or, faire disparaître un mot empêche de penser à la chose, mais certainement pas de la vivre…

Lire la suite...

T@ctique du Diable    - Le jour de la colère.

Cet article et ceux qui suivront sont inspirés de l'excellent Tactique du Diable de C. S. Lewis (Ed. ebv, 104 p., 16,20€.).

Le courrier électronique de Satan à son neveu stagiaire apprenti-démon, sur la colère.

«L'une de mes recettes favorites est le ragoût de courroux. Tu piques au vif le cœur de l’homme avec des clous de ressentiment, et tu laisses mijoter très longtemps dans un jus de rancune. Régal assuré ! On obtient souvent de meilleurs résultats avec des courroux rentrés, marinés, macérés, qu’avec des grosses colères qui n’ont pas toujours de goût.

Lire la suite...

T@ctique du Diable    - La Jalousie, mourir d’envie.

Cet article et ceux qui suivront sont inspirés de l'excellent Tactique du Diable de C. S. Lewis (Ed. ebv, 104 p., 16,20€.).

Voici le courriel envoyé par le Diable à son neveu, apprenti-démon, à propos du piège de la jalousie.

« La jalousie, mon neveu, ça se travaille dès le berceau. Tout commence dans le regard. Que les parents de ton client le comparent avec d'autres enfants : « Si tu étais gentil comme ton ami, tu serais plus souvent invité à des goûters d'anniversaire ». Essaie aussi avec les compliments, c'est très efficace : « Heureusement, tu n'es pas comme ton paresseux de frère ». Ainsi ton client ne cherchera pas à être lui-même, mais simplement à ne pas être... comme son frère.

Lire la suite...

T@ctique du Diable - L’or dur de l’avarice.

Cet article et ceux qui suivront sont inspirés de l'excellent Tactique du Diable de C. S. Lewis (Ed. ebv, 104 p., 16,20€.).

Le Diable enseigne à son neveu, apprenti-démon, les meilleurs investissements pour se gagner des âmes.

«Alors, euro ? Merci de ces nouvelles de ton stage chez Banco, Sicave et Chourave, nos agents de change… qui donnent bien le change, n’est-ce pas ? Leur premier placement rapporte immédiatement : il s’agit, comme pour les autres péchés, de rendre floues les frontières, élastiques les limites… et les élargir. Fais donc le flou sur le flouze ! L’avarice, aujourd’hui, se réduit à un vague manque de générosité. Bon, bof, pas grave… La plupart des cathos ont sur ce point une conscience extensible. Et qui irait s’imaginer qu’être tracassé par l’argent fait partie de ce que l’Autre appelle un péché capital ?

Lire la suite...

T@ctique du Diable - La gourmandise, reine du palais.

Cet article et ceux qui suivront sont inspirés de l'excellent Tactique du Diable de C. S. Lewis (Ed. ebv, 104 p., 16,20€.).

Voici le courriel envoyé par le Diable à son neveu, apprenti-démon, à propos du piège de la gourmandise.

« ‘‘Trop facile !’’ dis-tu ? Tous les novices du vice tombent dans le panneau : vous méprisez la gourmandise comme une arme bas de gamme, et rêver de tentation plus subtile. Pourtant, fiston, la gourmandise, ce n’est pas de la petite bière. As-tu souvent entendu un prêtre monter en chaire pour mettre en garde contre ce travers (de porc) ?

Notre désinformation a focalisé le péché sur la gourmandise du glouton en faisant passer celle du gourmet pour un raffinement. Le message cible est aussi simple que génial : ‘‘Le péché est dans la quantité’’. En un mot, la grosse bouffe a occulté toutes les fautes subtiles dissimulées par la gourmandise.

Lire la suite...

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 11h00 (Vérifiez sur le calendrier à gauche et à "dernière minute")

 


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821