4ème dimanche de Carême (B)

Commentaires de Marie-Noëlle Thabut

EVANGILE - selon saint Jean 3, 14-21

14 De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, 15 afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. 16 Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. 17 Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. 18 Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 19 Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. 20 Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dénoncées ; 21 mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifesté que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaires de Marie-Noëlle Thabut

LE SERPENT DE BRONZE

Commençons par l’épisode du serpent de bronze ; cela se passe dans le désert du Sinaï pendant l’Exode à la suite de Moïse. Les Hébreux étaient assaillis par des serpents venimeux ; et comme ils n’ont pas la conscience très tranquille (parce qu’une fois de plus ils ont « récriminé », « murmuré », comme dit souvent le livre de l’Exode), ils sont convaincus que c’est une punition du Dieu de Moïse ; ils vont donc supplier Moïse d’intercéder pour eux : « Le peuple vint trouver Moïse en disant : Nous avons péché en critiquant le SEIGNEUR et en te critiquant ; intercède auprès du SEIGNEUR pour qu’il éloigne de nous les serpents ! »

Dans ces cas-là, d’habitude, il y avait une coutume qui consistait à dresser un serpent de bronze sur une perche. Ce serpent de bronze représentait le dieu guérisseur. Quand un homme était mordu par un serpent, on était convaincu qu’il suffisait de lever les yeux vers le serpent pour être guéri.

A notre grand étonnement, quand les gens vont trouver Moïse pour se plaindre des serpents, il conseille de faire comme d’habitude.

Lire la suite...

3ème dimanche de Carême (B)

Commentaires de Marie-Noëlle Thabut

EVANGILE – selon saint Jean 2, 13-25

13 Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. 14 Dans le Temple, il trouva installés les marchands de boeufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. 15 Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que les brebis et les boeufs, il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, 16 et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d'ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » 17 Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L'amour de ta maison fera mon tourment. 18 Des Juifs l'interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » 19 Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai ! » 20 Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » 21 Mais lui parlait du sanctuaire de son corps. 22 Aussi, quand il se réveilla d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cela ; ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite. 23 Pendant qu'il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu'il accomplissait. 24 Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu'il les connaissait tous 25 et n'avait besoin d'aucun témoignage sur l'homme ; lui-même, en effet, connaissait ce qu'il y a dans l'homme.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Commentaires de Marie-Noëlle Thabut

LA COLERE DU PROPHETE

Mettons-nous à la place de ceux qui ont assisté à cette colère de Jésus : il y a longtemps qu’on trouve sur l’esplanade du Temple des marchands d’animaux ; quand on vient en pèlerinage à Jérusalem, parfois de très loin, on s’attend bien à trouver sur place des bêtes à acheter pour les offrir en sacrifice. Quant aux changeurs de monnaie, on en a besoin aussi : on est sous occupation romaine, et les pièces frappées à l’effigie de l’empereur sont indignes de figurer à la quête ! Et pourtant, en ville, elles sont indispensables. Donc, en arrivant au Temple, on change ce qu’il faut contre de la monnaie juive. Alors, qu’est-ce qui le prend ?

Lire la suite...

Bienvenue au Père Raymond Mengus

C'est avec beaucoup de joie que nous accueillons le Père Raymond Mengus comme nouveau Recteur par Interim de Saint Louis des Français de Lisbonne. Fils de la terre d'Alsace depuis 1938 ; Raymond Mengus est prêtre diocésain depuis 50 ans, en service pastoral et dans une fonction plus directement intellectuelle. Professeur retraité de théologie à l'université de Strasbourg ; il est un spécialiste de Dietrich Bonhoeffer (pasteur luthérien et théologien allemand, il fut l’un des premiers à dénoncer le sort fait aux juifs dans l’Allemagne nazie).

 

 

 

 

 

Il célébrera sa première messe avec nous dimanche prochain, 18 Février 2018 à 11h00.

Bem haja,

Le Dimanche 29 mai, 4 enfants ont reçu le sacrement du Baptême et 26 enfants ont fait leur première communion au cours de la messe de 10h30 à l'église du Sacramento. Ce fut une très belle cérémonie célébrée par le Père Dex au cours de laquelle les enfants ont participé activement et de façon très recueillie. L'église était comble jusque dans la tribune. Le Père Dex en a profité pour interpeller les enfants en leur demandant de se retourner pour voir toutes ces personnes qui étaient venues pour les entourer : "C'est à vous les enfants d'évangéliser vos parents et vos familles ! " Quel bel envoi en mission pour ces enfants !

Que cette première communion donne à tous ces enfants l'envie de répondre à l'invitation du Seigneur à partager le repas de l'Eucharistie chaque dimanche !

 

Les catéchistes de CM1

 

 


 

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 11h00 et les jeudi à 11h30 (Vérifiez sur le calendrier à gauche et à "dernière minute")

 


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821

 

Prochains événements

19
Juil
église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 19 juillet 2018, 11:30
Messe de semaine le jeudi à 11h30

26
Juil
église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 26 juillet 2018, 11:30
Messe de semaine le jeudi à 11h30

02
Aoû
église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 2 août 2018, 11:30
Messe de semaine le jeudi à 11h30

09
Aoû
église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 9 août 2018, 11:30
Messe de semaine le jeudi à 11h30

16
Aoû
église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 16 août 2018, 11:30
Messe de semaine le jeudi à 11h30

23
Aoû
église Saint-Louis
-
Lisboa
Date : 23 août 2018, 11:30
Messe de semaine le jeudi à 11h30