Bienvenue sur le site de la communauté catholique francophone de Lisbonne

 

 

 

 

 

 

 

SAINT-LOUIS des FRANÇAIS - LISBONNE

Nous sommes le 23 avril 2019 - Le mardi de Pâques - Nous fêtons la St Georges, tribun militaire et martyr (+ v. 303)

Dernière minute

DIMANCHE 28 AVRIL 2019

  •  11H00 - MESSE DU 2ème DIMANCHE DE PÂQUES, DIMANCHE DE LA DIVINE MISÉRICORDE, ANNÉE C. 

DIMANCHE 5 MAI 2019

  •  11H00 - MESSE DU 3ème DIMANCHE DE PÂQUES, ANNÉE C. 

DIMANCHE 19 MAI 2019 - SORTIE PAROISSIALE, COCHON GRILLÉ

  •  11H00 - MESSE EN PLEIN AIR, 5ème DIMANCHE DU TEMPS PASCAL, ANNÉE C. 

Évangile du jour

  • Acclamation : (Ps 117, 24)

    Alléluia. Alléluia.
    Voici le jour que fit le Seigneur,
    qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    Marie Madeleine se tenait près du tombeau,
    au-dehors, tout en pleurs.
    Et en pleurant,
    elle se pencha vers le tombeau.
    Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc,
    assis l’un à la tête et l’autre aux pieds,
    à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus.
    Ils lui demandent :
    « Femme, pourquoi pleures-tu ? »
    Elle leur répond :
    « On a enlevé mon Seigneur,
    et je ne sais pas où on l’a déposé. »
    Ayant dit cela, elle se retourna ;
    elle aperçoit Jésus qui se tenait là,
    mais elle ne savait pas que c’était Jésus.
    Jésus lui dit :
    « Femme, pourquoi pleures-tu ?
    Qui cherches-tu ? »
    Le prenant pour le jardinier, elle lui répond :
    « Si c’est toi qui l’as emporté,
    dis-moi où tu l’as déposé,
    et moi, j’irai le prendre. »
    Jésus lui dit alors :
    « Marie ! »
    S’étant retournée, elle lui dit en hébreu :
    « Rabbouni ! »,
    c’est-à-dire : Maître.
    Jésus reprend :
    « Ne me retiens pas,
    car je ne suis pas encore monté vers le Père.
    Va trouver mes frères pour leur dire
    que je monte vers mon Père et votre Père,
    vers mon Dieu et votre Dieu. »
    Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples :
    « J’ai vu le Seigneur ! »,
    et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Intention de prière : Pour les médecins et les humanitaires présents dans les zones de combat

Prions pour les médecins et les humanitaires présents dans les zones de combat qui risquent leur vie pour sauver celle des autres.

Dans de nombreuses parties du monde, des populations sont prises au piège dans des zones de conflit et ont besoin de soins. Seigneur, nous te rendons grâce pour les hommes et les femmes qui leur viennent en aide, avec un savoir-faire et une abnégation qui interpellent notre conscience. Toi qui as risqué ta vie pour nous et qui as vaincu les ténèbres, donne-leur force et espérance dans ces situations de danger.

Lire la suite...

Intention de prière : Reconnaissance des droits des communautés chrétiennes

Prions pour les communautés chrétiennes, en particulier celles qui sont persécutées, afin qu’elles sentent la proximité du Christ et que soient reconnus leurs droits.

Lire la suite...

Intention de prière : la traite des personnes

Prions pour l’accueil généreux des victimes de la traite des personnes, de la prostitution forcée et de la violence.

Lire la suite...

Intention de prière : les jeunes à l’école de Marie

Prions pour les jeunes, en particulier ceux d’Amérique Latine, afin qu’à l’exemple de Marie ils répondent à l’appel du Seigneur pour communiquer au monde la Joie de l’Évangile.

Lire la suite...

Pierre Claverie, dominicain, évêque d’Oran, a été assassiné le 1er août 1996 par un attentat à la bombe qui a également fait une jeune victime algérienne, Mohamed Bouchikhi. Pierre Claverie était visé par les islamistes à deux titres : il représentait à leurs yeux un concurrent religieux mais surtout, il incarnait une parole libre qui n’a cessé, avec courage, de dénoncer la dérive meurtrière de la xénophobie et de la violence religieuse.

«Quelle abominable lâcheté chez ces tueurs de l’ombre ! Que l’on me prenne pour cible, je comprendrais : évêque, je représente peut-être aux yeux de certains une institution honnie et dangereuse. J’ai toujours défendu publiquement ce qui me paraissait juste, vrai, ce qui favorisait la liberté, le respect des personnes, spécialement des petits. J’ai milité pour le dialogue et l’amitié entre les gens, les cultures, les religions. Tout cela mérite probablement la mort et je suis prêt à en assumer le risque. Ce serait même un hommage que je rendrais au Dieu en qui je crois.»

Pierre Claverie est béatifié aujourd’hui (samedi 8 décembre 2018) comme martyr. L’Eglise reconnait en lui un exemplaire témoin du Christ.
Avec lui, les sept moines de Tibhirine ainsi que onze religieuses et religieux, soit 2 espagnoles, une tunisienne, un belge et 14 français, qui s’étaient mis au service du peuple algérien au nom de la charité, sont béatifiés en la fête de L’Immaculée Conception. Leur exemple nous invite à choisir l’amour, à dissoudre la haine en nous, à témoigner avec le Cantique des cantiques que « l’amour est plus fort que la mort. »

Frère Philippe Verdin, op

LETTRE DU PAPE FRANÇOIS 
AU PEUPLE DE DIEU

 Pape Francois 0 729 411

« Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui » (1 Cor 12,26). Ces paroles de saint Paul résonnent avec force en mon cœur alors que je constate, une fois encore, la souffrance vécue par de nombreux mineurs à cause d’abus sexuels, d’abus de pouvoir et de conscience, commis par un nombre important de clercs et de personnes consacrées. Un crime qui génère de profondes blessures faites de douleur et d’impuissance, en premier lieu chez les victimes, mais aussi chez leurs proches et dans toute la communauté, qu’elle soit composée de croyants ou d’incroyants. Considérant le passé, ce que l’on peut faire pour demander pardon et réparation du dommage causé ne sera jamais suffisant. Considérant l’avenir, rien ne doit être négligé pour promouvoir une culture capable non seulement de faire en sorte que de telles situations ne se reproduisent pas mais encore que celles-ci ne puissent trouver de terrains propices pour être dissimulées et perpétuées. La douleur des victimes et de leurs familles est aussi notre douleur ; pour cette raison, il est urgent de réaffirmer une fois encore notre engagement pour garantir la protection des mineurs et des adultes vulnérables.

Lire la suite...

 


 

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 11h00 (Vérifiez sur le calendrier à gauche et à "dernière minute")

 


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821