saint marcel

Saint Marcel (+ 16 janvier 309)

Après le martyr du Pape saint Marcellin (+ 23 oct. 304), durant les persécutions de l'empereur Dioclétien, l'Eglise n'avait plus de pape depuis 4 années. Elle dû attendre l'abdication de Dioclétien et l'assouplissement des relations entre les empereurs Maxence et Constantin pour élire un nouveau souverain Pontife. Marcel est donc élu Pape le 21 mai 308 dans des conditions difficiles : Les églises, les lieux de rassemblement des chrétiens et la plupart des cimetières ont été confisqués ou détruits et il est nécessaire de reconstruire; Marcel va donc bâtir et réorganiser les centres de réunion des chrétiens en établissant officiellement 25 paroisses distinctes à Rome, et assurer ainsi pour les fidèles un meilleur accès aux secours de la religion.

Mais ce qui est bien plus difficile à reconstruire est l'unité spirituelle. De nombreux chrétiens ont renié leur foi par peur des persécutions, (les "lapsi", du latin lapsi : qui sont tombés), et veulent à présent revenir dans l'Eglise.

Et, comme après chacune des persécutions, des querelles éclatent entre les chrétiens restés fidèles sur la conduite à tenir, essentiellement entre ceux qui estiment qu'il ne faut pas les accueillir, et les autres que c'est possible avec une très sévère pénitence publique. Marcel va donc dresser des règlements salutaires avec une juste sévérité, mais certains lapsi ont du mal à s'y soumettre et de nouveaux troubles éclatent.

Maxence, qui tient le Pape pour responsable, le fait arrêter et mener au tribunal, où il lui ordonne de renoncer à sa charge et de sacrifier aux idoles. Marcel refuse, expliquant qu'il ne peut se désister d'un poste où Dieu Lui-même l'a placé, et qu'il ne peut sacrifier aux idoles, car l'apostasie et la vie sans Dieu lui est plus insupportable que la mort.

Exaspéré, Maxence le fait flageller mais ne le condamne pas à mort, car il préfère l'humilier, lui, sa religion et les fidèles, en lui imposant une vie d'esclave dans les écuries impériales.

Durant neuf mois, Marcel va endurer cette dure captivité dans la prière et le jeûne, implorant le Bon Dieu de garder les chrétiens dans la Foi au milieu de cette tempête.

Après cette période, le clergé de Rome ayant négocié secrètement son rachat vient le délivrer pendant la nuit. Une sainte femme, nommée Lucine, l'accueille chez elle et le prie de faire de sa demeure une église; Sa maison devient alors une paroisse de Rome sous le nom de Marcel. Les fidèles s'y réunissent en secret, mais la fréquentation de plus en plus importante finit par attirer l'attention, et l'empereur en est informé.

Furieux, il fait de nouveau arrêter Marcel, ordonne que la maison où les fidèles se réunissent autour de lui soit transformée en écurie, et le condamne une seconde fois à y servir comme esclave.

Etroitement surveillé, il finit, à peine vêtu, par mourir de misère le 16 janvier 309, au milieu des chevaux. La bienveillante Lucine (sainte Lucine, fêtée le 30 juin), l'ensevelit dans la catacombe de Priscille, sur la voie Salaria.

----------------------------

A l'exemple de saint Marcel, qui, dans l'état de Pontife reconnu ou d'esclave humilié sut toujours rester fidèle au Bon Dieu, demandons la grâce, quelles que soient les circonstances de notre vie, de savoir tenir notre place de catholique dans ce monde, afin que la lumière de la vraie Foi puisse éclairer toujours.

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches à 10h00 (sermon adapté aux enfants) et 11h15

Messes en semaine

En principe, les messes ont lieu aux horaires suivants:

    • Mardi, mercredi, jeudi: 12h00
    • Vendredi12h30
    • Samedi: 18h30

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudi de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821