Bienheureux Pierre Tecelano

Bienheureux Pierre Tecelano

Pierre naît dans une famille d'artisans près de Sienne en Italie. Dès qu'il est en âge d'apprendre un métier, ses parents l'envoient à Sienne où il devient fabricant et marchand de peignes.

Il se marie et forme, avec son épouse, un modèle d'union et de charité.

Pierre voudrait faire pénitence, jeûner et se mortifier pour l'expiation des péchés, mais son métier ne lui permet pas de le faire autant qu'il le souhaite. Alors, il remplace cela en acceptant de grand cœur les fatigues, les peines et les contrariétés de chaque jour.

À la mort de sa femme, n'ayant pas d'enfants, il vend tout ce qu'il possède, rentre dans le tiers ordre franciscain et continue son modeste négoce.

Vivant tout pour l'amour de Dieu, offrant ses joies et ses peines, il est dans une grande proximité avec le Bon Dieu et obtient de faire des miracles, des prophéties et de connaître les secrets des cœurs et des consciences pour mieux aider les gens à se rapprocher de Jésus.

Mais tant de prodiges, avec l'aura que cela lui confère, finissent par l'effrayer ; Pierre a une grande peur à l'idée d'avoir un jour à rendre compte de tous ces dons que Dieu lui donne, lui qui n'est qu'un pauvre pécheur.

Alors il se confesse souvent, puis très souvent, puis chaque jour, avec beaucoup de larmes, triste de ne pas être digne de tous ces dons, et surtout très gêné de la réputation qu'on lui fait d'être un homme proche de Dieu, alors qu'il se sent tellement pécheur.

Un évènement décisif va marquer sa vie : un jour, après avoir écrit sur un parchemin tous les péchés de sa vie, il décide de les confesser à nouveau, mais cette fois publiquement, devant tous les frères mineurs de la région, afin que tout le monde sache quel pécheur il est réellement.

Mais avant même qu'il ne prononce une parole, un ange vient l'assurer du pardon de Dieu et le papier sur lequel il a écrit ses fautes devient tout blanc, plus un seul mot n'y figure : Ce qui a été pardonné est pardonné !

Pierre réalise combien l'amitié de Jésus pour lui est grande, puisque le Christ n'a pas voulu le laisser dans la désolation, mais lui a envoyé un ange pour le rassurer et ramener la paix dans son âme.

Plein de gratitude et d'émerveillement, Pierre ranime sans cesse sa ferveur avec de fréquents pèlerinages ; il est finalement atteint d'une douloureuse maladie, et, après une dernière prophétie annonçant les calamités qui viendraient bientôt sur la région, il meurt en 1289.

-------------------------------------

 Alors que nous approchons de Pâques, souvenons-nous de la réalité du pardon obtenu par l'absolution reçue au terme d'une sincère confession. Préparons-nous à "faire nos Pâques" avec ferveur pour arriver à Pâques avec l'âme en état de Grâce.

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
20
21
22
23
25
26
27
28
29
30

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches 11h15 et également à 10h00 les dimanches de catéchèse.

En attente du retour Padre Benoît ou jusqu'à la nomination d'un Recteur Intérim, pas de messe en semaine.

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudis de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821