3 mai Bse Emilie Bicchieri

Bienheureuse Emilie Bicchieri (+ 4 mai 1314)

Emilie naît à Verceil en Italie le 4 mai 1238 dans la riche famille Bicchieri. Elle est encore enfant quand elle perd sa mère ; elle prend alors la Sainte Vierge comme mère. Désireuse de se consacrer à Dieu, elle doit défendre sa vocation religieuse contre la tendresse de son père qui espère, comme pour ses six autres filles,  la marier avantageusement. Restant à la maison, elle patiente en vivant comme si elle était déjà moniale. Voyant sa détermination, elle obtient finalement, à 16 ans, le consentement de son père qui lui bâtit un monastère dans le voisinage sous le vocable de sainte Marguerite. Elle y entre à 18 ans, au sein d'une communauté de dominicaines. Dès le début de sa vie religieuse, elle se fait remarquer par ses vertus et l'obéissance totale à son confesseur. En obéissant elle apprend à commander, et devient une supérieure sage et prudente. Elle recommande à ses filles la pureté d'intention, par laquelle tout doit être fait pour Dieu seul. Même les "petites" choses.

Ainsi, les constitutions prévoyant que les jours de jeûne on ne peut pas boire d'eau en dehors des repas sans l'autorisation de la supérieure, Emilie supplie ses religieuses de bien vouloir réserver ce soulagement pour l'autre monde, de le déposer entre les mains de leur ange gardien pour qu'il l'appliquât au soulagement de leur âme lorsqu'elles seraient en purgatoire. Un exemple vint prouver l'excellence de cette pratique : Un jour de grande chaleur, sœur Cécile Avogadro de Quinto, vient lui demander la permission de boire un peu d'eau. Emilie ne croyant pas devoir accéder à cette requête, fait valoir les avantages d'une telle mortification et encourage Cécile à supporter la soif. Quelque temps après, la sœur Cécile meurt, et trois jours après sa mort, elle apparaît à la supérieure, la bénissant de son refus qui lui avait valu la délivrance des peines du purgatoire.

Emilie veille avec beaucoup de sollicitude sur ses religieuses, prodiguant autant les soins spirituels que matériels. Un jour, longuement occupée à secourir une sœur dangereusement malade, refusant de la laisser sans soins, elle ne peut se rendre à la messe, et se prive de la Sainte Communion. Arrivant dans l'église juste à la fin de la messe, elle se plaint intérieurement à Notre Seigneur de ce difficile sacrifice qu'elle a dû s'imposer ; un ange apparaît alors et lui donne la Communion (image). Voyant cela, dans un élan spontané, les sœurs entonnent le Te Deum.

Voulant profiter de toutes les occasions pour entretenir une vraie charité entre les sœurs, elle établit que, la veille des principales fêtes, les sœurs agenouillées les unes devant les autres se pardonneraient leurs légers manquements et les effaceraient dans le baiser de paix.

Tombée malade à 76 ans, Emilie comprend que la fin de sa mission sur cette terre approche et, dans une parfaite résignation chrétienne, après avoir reçu les derniers sacrements et adressé quelques paroles aux sœurs, elle rend son âme à Dieu le 4 mai 1314.

-----------------------------------------

À l'exemple d'Emilie, soyons vigilants sur la pureté de nos intentions, afin de tout faire pour la Gloire de Dieu, ou, comme le disait le petit François, voyant de Fatima, agissons toujours afin de  "consoler Jésus et de faire en sorte qu'il soit content".

 


 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
6
7
8
9
10
11
13
14
15
16
17
18
20
21
22
23
27
28
29
30
31

Logo CCFM CEF1

photo_eglise

Messe en français tous les dimanches 11h15 et également à 10h00 les dimanches de catéchèse.

En attente du retour Padre Benoît ou jusqu'à la nomination d'un Recteur Intérim, pas de messe en semaine.

Adoration du Saint-Sacrement tous les jeudis de 20h00 à 21h30.

Les changements sont signalés en rubrique "Dernière minute" de la page d'accueil.


L'église se trouve au croisement de Rua das Portas de Santo Antão et Beco São Luís da Pena, près de la salle de spectacle "le Coliseu", Metro, Bus et Parking auto : Restauradores. L'accès au rectorat se fait sur le côté de l'église.   Voir le plan

Padre Benoit

Recteur: Padre Benoît Jullien de Pommerol

  +351 912 000 658

 


Église Saint-louis des Français, Beco São Luis da Pena, 34, 1150-336 Lisboa ou par email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  +351 213 425 821

 

Prochains événements

05
Déc
Date : 5 décembre 2021, 11:15
Messe dominicale

12
Déc
Date : 12 décembre 2021, 10:00
Messe dominicale

12
Déc
Date : 12 décembre 2021, 11:15
Messe dominicale

19
Déc
Date : 19 décembre 2021, 11:15
Messe dominicale

19
Déc
Date : 19 décembre 2021, 11:15
Messe dominicale

24
Déc
Date : 24 décembre 2021, 23:59
Messe dominicale